25 juil. 2017

Wishlist - Tag PKJ



1) Quel devrait être votre prochain achat?


Il risque d'y en avoir plus d'un ...

Mais ce sera Time and Time again : A collection de Tamara Ireland Stone.


J'avais beaucoup aimé le 1er tome que j'avais lu en numérique, et jamais lu le 2. Ce sera l'occasion de relire le 1er en papier et de continuer.

2) Quel roman que vous ne possédez pas vous fait envie depuis très longtemps?


Half-Blood de Jennifer L. Armentrout


3) Citez un livre Pocket Jeunesse qui est sur votre liste d'envies.


Je vais plutôt dire un qui devrait y être mais ne l'est pas :

La suite de Mystic City : Toxic Heart de Theo Lawrence


4) Quel livre aimeriez-vous qu'on vous offre?


The Winner Curse de Marie Rutkoski


5) Citez un livre français de votre wishlist.


Cité 19 de Stephane Michaka

6) Citez une suite de série que vous aimeriez posséder.


King's Cage (Red Queen, #3) de Victoria Aveyard


7) Citez un livre qui est sur votre wishlist parce que vous aimez sa couverture.


The Problem with Forever de Jennifer L. Armentrout


8) Citez un livre qui est sur votre wishlist parce que vous avez déjà lu et aimé son auteur.


Carve the Mark de Veronica Roth


9) Quel résumé de livre présent sur votre liste d'envies vous intrigue particulièrement?


The V Girl de Mya Robarts


In post-apocalyptic North America, sexual slavery is legal. Lila Velez desperately wants to lose her virginity before the troops visit her town and take it away by force. She makes plans to seduce her only friend. Lila does not love him, but he is the only man who has shown her true affection, an affection she is willing to take as a substitute for love.

Lila's coping mechanism to deal with her mother's loss is her secret. A secret that will bring her closer to Aleksey Furst, a foreign, broody man who she distrusts because of his links to the troops and his rough, yet irresistible appearance. He offers Lila an alternative to her plans, a possibility that terrifies her... and tempts her in spite of herself.

With threats looming at every turn and no way to escape, Lila fears that falling in love will only lead to more heartache. The consequences of laying down her arms for Aleksey and welcoming hope might destroy more than her heart. They might force her to face the worst of her nightmares becoming a reality. Is love possible in a world that has forgotten what the human touch is?


10) Citez un roman de votre wishlist dont vous ignorez de quoi il parle avec exactitude.


Il y en a tellement ! Mais au hasard :

Hourglass de Myra McEntire


11) Quel roman présent sur votre wishlist vous a été recommandé?


Reason to Breathe - de Rebecca Donovan recommandé par Cacahuète !


12) Quel roman est déjà dans votre wishlist alors qu'il ne sort qu'en 2017?


The Becoming of Noah Shaw - de Michelle Hodkin



24 juil. 2017

Ce que j'étais de Meg Rosoff - Chronique et Avis


Titre : Ce que j'étais
Auteur: Meg Rosoff

Édition: Black Moon - Hachette

Date de parution: 13 novembre 2008

Genre: coming of Age | École : Pensionnat | Romance : LGBT

Lu en: Français
Note: 7,5/10

Synopsis: J'ai un siècle. Mais mon esprit me ramène sans cesse à l'année de mes seize ans, lorsque j'ai découvert l'amour. J'avais déjà été renvoyé de deux pensionnats avant d'atterrir à Saint-Oswald, le pire endroit que j'avais pu voir jusque là. Or, sans cette médiocre institution, je n'aurais jamais découvert cette hutte de pêcheurs coupée du monde. Sans elle, je n'aurais pas rencontré Finn. Sans Finn, vous ne seriez pas sur le point de lire mon récit.






I felt a momentary urge to leap into the sea and swim free of the present.” *

J'avais quelques réticences à lire ce roman, quand on voit sa note sur Goodreads : 3.5

En général, si le bouquin est à moins de 3.9, je sais qu'il sera affreux à lire. Mais le jour où cette règle fut contredite, est arrivé.

Je ne comprends pas vraiment toutes ces critiques, alors permettez de vous faire les miennes, sur ce roman léger, doux, agréable, sur le rythme des vagues qui bordent la cabane de Finn.

Le héros - qui n'est pas Finn - se retrouve contraint à aller dans un nouveau pensionnat privé pour garçons. Si au début, je pensais que l'intrigue était : allait-il survivre à la vie de pensionnat avec tous ces garçons vilains ? Je me suis vite rendue compte que ça n'arriverait pas et que l'objet du livre était tout autre.

Le héros trouve Finn par hasard, et une curieuse amitié mêlé à des sentiments beaucoup plus forts, se met en place de façon tacite. Finn est un garçon tellement mystérieux qu'on peut facilement avoir envie de le secouer pour en savoir plus sur lui. Mais ce n'était pas mon cas. J'ai apprécié le mystère autour de lui, j'ai aimé ne rien savoir, je n'en avais pas envie.

Mais la douceur de la relation entre le héros et Finn est tellement agréable, bien que non nommée, que je n'avais pas envie que ça se termine.

La réalité sur Finn est surprenante, et bizarrement, sans savoir pourquoi, j'ai adoré cette découverte, et je n'ai pu qu'aimer Finn un peu plus.

Malgré quelques longueurs, j'ai beaucoup aimé l'écriture de Meg Rosoff, que j'avais déjà appris à connaître dans Maintenant, c'est ma vie. Ici, Meg Rosoff fait parler le héros sous la forme sarcastique, ironique, mais terriblement authentique. Le flot des mots m'a paru tellement agréable, une berceuse pour mes yeux, un baume sur mon coeur.

La fin a cependant été un mystère. Certains des derniers chapitres m'ont semblés confus : qui est réellement le héros maintenant ? Je ne sais pas.

En bref, un petit roman que je conseille malgré les mauvaises notes. À prendre avec légèreté, il faut juste se laisser porter.


It was love, of course, though I didn't know it then and Finn was both its subject and object. He accepted love instinctively, without responsibility or conditions, like a wild thing glimpsed through trees. ” **




* J'ai ressenti une urgence momentanée à sauter dans la mer et nager jusqu'à me libérer du présent.
** C'était de l'amour, évidemment, bien que je ne le savais pas encore, et Finn en était le sujet et l'objet. Il acceptait mon amour instinctivement, sans responsabilité ni conditions, comme une bête sauvage aperçue entre les arbres.


22 juil. 2017

A Million World With You - Firebird #3 de Claudia Gray - Chronique et Avis


Titre : A Million Worlds with You - Firebird #3
Auteur: Claudia Gray

Édition: HarperTeen

Date de parution: 1er novembre 2016

Genre: Science-Fiction : dimension parallèle | Romance

Lu en: Anglais
Note: 10/10 - COUP DE COEUR

Synopsis: A million universes. A million dangers. One destiny.

The fate of the multiverse rests in Marguerite Caine’s hands. Marguerite has been at the center of a cross-dimensional feud since she first traveled to another universe using her parents’ invention, the Firebird. Only now has she learned the true plans of the evil Triad Corporation—and that those plans could spell doom for dozens or hundreds of universes, each facing total annihilation.

Paul Markov has always been at Marguerite’s side, but Triad’s last attack has left him a changed man—angry and shadowed by tragedy. He struggles to overcome the damage done to him, but despite Marguerite’s efforts to help, Paul may never be the same again.

So it’s up to Marguerite alone to stop the destruction of the multiverse. Billions of lives are at stake. The risks have never been higher. And Triad has unleashed its ultimate weapon: another dimension’s Marguerite—wicked, psychologically twisted, and always one step ahead.

In the conclusion to Claudia Gray’s Firebird trilogy, fate and family will be questioned, loves will be won and lost, and the multiverse will be forever changed. It’s a battle of the Marguerites…and only one can win.






Fate doesn’t guarantee us a happy ending. We’re not promised to be together no matter what. But in dimension after dimension, world after world, fate gives us a chance. Our destiny isn’t some kind of mystical prophecy. Our destiny is what we do with that chance.” *

Je n'ai tellement pas envie que ce soit terminé ! Pendant plus de deux ans, j'y ai pensé quasiment chaque jour, et maintenant, c'est juste terminé !

Trouvez moi la fonction reboot que j'oublie ça et recommence encore.

Je ne sais même pas comment je vais écrire cette chronique. Je n'ai aucun argument constructif si ce n'est sauter de partout et chanter à quelle point j'ai AIMÉ cette trilogie.

*** ATTENTION PEUT CONTENIR DES SPOILERS DU TOME 1 ET 2 ***

La fin du tome 2 était tellement sadique que je craignais le début du tome 3 et me demandais comment on allait pouvoir sortir Marguerite de cette position.

Finalement j'étais loin de deviner ce qu'il allait se passer après. Les rebondissements sont nombreux et de plus en plus Marguerite et les gens qu'elle aime sont en danger de mort, ou de non-existence. Le rythme a été parfait pour moi, et jamais, JAMAIS je ne me suis ennuyée. Des choses se passent et ça fait mal. Et d'autres se passent et font tellement tellement de bien.
Claudia Gray a su rebondir sur les problèmes posés avec imagination et brio grâce à des éléments logiques mais auxquels je n'avais pas pensé.

Le seul hic est la résolution finale, que je n'ai pas compris - haha - mais je dois dire que la conception du Firebird m'échappe totalement.

MAIS cela ne m'a pas empêché d'adorer les voyages de Marguerite dans les nouvelles dimensions et les anciennes, toutes aussi différentes et intéressantes les unes que les autres, voire pleines de surprise, puisqu'un univers en particulier a été totalement inattendu et méga intéressant en ce qui concerne les voyages de Marguerite dans les corps des autres Marguerites.

Paul, cassé par l'éclatement de son âme en quatre dans le tome 2, m'a fendu le coeur et j'avais hâte que les choses se calment un peu pour qu'il reprenne confiance en lui et en son couple avec Marguerite. Leur amour l'un pour l'autre est juste tellement AW !


Théo évolue et m'a étonné dans plusieurs dimensions. Enfin, j'ai vraiment apprécié la présence des parents de Marguerite, de plus en plus inclus dans les voyages transdimensionnels.

Marguerite est forcément le personnage qui m'a le plus plu, par son évolution constante au fil des tomes mais en particulier dans ce dernier, ses remises en questions, sa recherche d'elle-même. Le côté romance est très présent, mais sans le côté cheesy, pour mon plus grand plaisir.

En bref, Firebird ne quittera pas mon esprit et mon coeur de sitôt. Un de mes grands coup de coeur littéraire, que je recommande très très chaudement !

Every moment, every day, we are all making something -- whether it's science or art, a relationship to a destiny -- building it choice by choice, moment by moment.” *




* Le destin ne nous garantit pas une fine heureuse. Il ne nous promet pas qu'on sera ensemble à coup sûr. Mais dimension après dimension, monde après monde, le destin nous donne une chance. Notre destinée n'est pas une prophécie mystique. Notre destinée est ce qu'on fait avec cette chance.
** Chaque moment, chaque jour, nous faisons tous quelque chose - que ce soit de la sciences, ou de l'art, une relation ou une destinée - on le construit choix après choix, moment après moment.