26 juin 2013

Alice au Pays des Zombies par Gena Showalter - Chronique et Avis



Titre: Alice au pays des Zombies - Chroniques de Zombieland #1
Titre VO: Alice in Zombieland - White Rabbit Chronicles #1
Auteur: Gena Showalter
Genre: Fantasy : Zombies / Romance / Horreur
Date de parution VF: 1er juin 2013
Lu en: Français
Édition: Darkiss
Note: 10/10
Description: Moi, Alice, j’ai cessé de me croire au pays des merveilles le jour où je les ai vus. Eux, les monstres. Ils existent. Ils ont pris ma petite sœur. Ils ont dévoré mes parents. Bientôt, ils seront partout et ils dévoreront vos familles, vos copains, notre monde... Vous voulez ça ? Non, moi non plus. Alors, je vais rejoindre Cole et sa bande, et avec eux, je vais me battre jusqu’à la mort s’il le faut. Contre les monstres … les Zombies.


ATTENTION: Ce livre n'est pas un conte. Pas du tout. Si vous cherchez un conte, fuyez. Vite. Loin.
Dans le cas contraire, si vous cherchez un livre bourré d'humour, de badass, d'action, et de zombies, vous venez de trouver le livre idéal.

Alice au pays des affreux

En voyant le titre, forcément, FORCÉMENT vous pensez Alice au Pays des Merveilles. Je sais que c'est le cas!

En voyant rien que la couverture, voilà ce que je pensais: Une fille qui s'appelle Alice va voir un zombie sur sa pelouse, elle va le suivre, poussée par sa curiosité, va tomber dans un trou, se retrouver au pays des zombies, se faire suivre par une horde de zombies qu'elle fuira, rencontrer des gens ayant des avis plus ou moins sur fous sur les zombies, puis viendra l'affrontement final.

Nope.

Bien que le début - disons les quelques premières pages - m'ait totalement fait penser au début d'Alice au Pays des Merveilles, il n'y a que quelques clins d'oeil au conte original sur la totalité du livre. Le contexte est totalement différent - et pas seulement au niveau zombie. Et c'était une agréable surprise.

En gros, ne vous laissez pas avoir par l'air naïf et ingénu de la Alice de la couverture. Ce n'est qu'un leurre. Notre Alice, voyez vous, c'est une BADASS!! Et c'était fortement appréciable.

Autour d'Alice

Alice - Emma: j'ai beaucoup aimé la complicité entre les deux soeurs, et l'amour qu'elles se portent mutuellement. C'est une relation fraternelle comme on n'en voit peu, malgré leur 8 ans de différence, qui m'a fait penser à celle que j'avais avec ma propre soeur.
Alice - Kat: Kat est définitivement mon personnage préféré. Un poil superficielle et prétentieuse, je pense qu'elle est probablement la meilleure amie qu'on aimerait toutes - oui, on n'a pas toutes des meilleures amies géniales hein. Ou de meilleures amies tout court. Elle a apporté sa touche de fraîcheur au roman, et m'a fait pouffé un bon nombre de fois comme une débile. Elle et Alice vont superbement bien ensemble, et je jalouse énormément leur amitié. Elle est juste fantastique.
Alice - Cole: Cole est LE PARFAIT BADASS - après Patch et Le Darkling. Il est difficile de ne pas comprendre l'attirance qu'à Alice pour lui, et j'ai autant adoré leurs moments, que ceux avec Kat. Leurs flirts sont ABSOLUMENT DÉLICIEUX. Bourré de sarcasme, de dureté, Cole cache aussi de l'humour, de l'amour et une adorable possessivité sous sa carapace ecchymosée - je vous ai dit que c'était un BADASS!! Je n'ai pas toujours réussi à comprendre le comportement de Cole, ce qu'il avait dans la tête, mais ça n'a été un réel souci, dans le sens où il a su me surprendre plusieurs fois. Positivement je veux dire. De son côté, Alice et sa répartie ne se laissent pas impressionner par Cole, qui sait faire baisser les regards autour de lui.
Alice est un personnage qui sort un peu du commun: elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, et reste courageuse, même lorsqu'elle est morte de trouille à l'intérieur. J'ai su me retrouver un tout petit peu en elle à ce niveau là, même si je ne lui arrive pas à la cheville. Je la vois un peu comme un genre de modèle.
Terre à terre, elle est loin d'être naïve et sait se poser des questions pertinentes. Elle n'est pas très longue à comprendre, et à trouver des hypothèses qui tiennent la route.
Ce que je veux dire par là, c'est qu'on ne passe pas 10 pages à rassembler avec elle les éléments existants pour que finalement elle ait une illumination, alors qu'on était la, à secouer le bouquin, et à lui gueuler dessus avec de superbes noms d'oiseaux tels que "Mais quelle conne" ou "abrutie".
En gros c'est un personnage qu'on ne peut qu'adorer, avec qui on se sent connectée, en complicité.
En complicité.
Vraiment.
Absolument. L'écriture de l'auteur nous permet de nous sentir carrément dans la tête d'Alice. Elle ne nous cache rien, et ça donne l'impression d'être EN DIRECT dans sa tête, et de comprendre entièrement ses pensées. Non mais vraiment, vous moquez pas. C'est pas toujours le cas. On évolue avec elle dans l'histoire, côte à côte comme de valeureux guerriers.

Pour finir

Le roman débute par un prologue très prometteur. Puis l'action, la chute, n'est pas très longue à se mettre en place. Tout au long du roman, l'auteur alterne entre romance, hypothèses, et chutes. Gena Showalter ne lésine ni sur la description ni sur l'action. Peu importe votre préférence, vous serez toujours satisfaites de ce que l'auteur vous offre - hormis si vous êtes trop difficiles. Il suffit de jeter un oeil à la moyenne du roman sur Goodreads. Et c'est sur 5.



Concernant les zombies, puisqu'il s'agit du Pays des Zombies. Oubliez l'univers post-apocalyptique de The Walking Dead. Oubliez l'approche de la fin du monde qui se voit jusqu'à la couleur du ciel. La présence des zombies, bien que lourde, ne l'est pas AUTANT que ce qu'on peut penser. Le concept du zombie reste différent, et unique, je trouve.

Alors, si l'aspect zombie vous repousse, je pense que vous devriez vous laisser tenter par ce roman, pour l'humour, les personnages, leur relation entre eux... Et peut-être que vous finirez par aimer ça ;)
Les autres, foncez.

PS: c'était un coup de coeur!

Extraits

TROOOOP D'EXTRAITS À METTRE, je me permets de déborder un peu:

— Ali, a-t-il dit.
Il n’a prononcé que ce mot, mais… sa voix m’a bouleversée. Basse, profonde, éraillée — j’avais l’impression que mon prénom venait de passer dans un hachoir à viande. Et c’était troooop sexy. Cela dit, comment se faisait-il qu’il ait bel et bien la même voix que celle que j’avais entendue dans mes hallucinations ?
— C’est moi, suis-je parvenue à répondre d’une voix étranglée. Pourquoi ?
Question idiote, je le savais.
Dieu merci, il a ignoré ma remarque, pour lancer à l’intention de Kat :
— Il faut que tu lèves un peu le pied avec Frosty. Il est complètement à ta botte, et tu le fais trop souffrir.
Elle lui a lancé un regard plein de colère et d’agressivité.
— Il mérite de souffrir. Il n’avait qu’à garder son pantalon sur lui, cet été.
Les mots ont claqué comme un fouet.
— C’est ce qu’il a fait, a rétorqué Cole avec une confiance inébranlable.
— Oh que non.
— Si.
— Non !
— Si, a-t-il répété, très calme face à l’énervement progressif de Kat.
Au lieu de suivre ces échanges comme sur un court de tennis, j’ai continué à fixer Cole : il ne m’avait pas quittée des yeux et je n’avais pas la force de rompre le charme.
— Non, non et non ! a crié Kat en tapant du pied.
Enfin, il a tourné la tête uniquement vers elle, me libérant de l’emprise quasi surnaturelle de son regard.
— On a cinq ans ou quoi ?
— Six, a répondu Kat du tac au tac.



— Libère-moi ! me suis-je écriée.
Il a eu un sourire narquois.
— Toi et tes ordres ! Il faut que tu demandes gentiment.
Comment osait-il se venger aussi bassement ?
— S’il te plaît… veux-tu bien me libérer ?
Ma voix était tout miel, mais j’ai un peu gâché son effet en essayant de lui décocher une bourrade. Avec un grand rire qui m’a surprise, il a esquivé mon coup et a reculé pour se mettre à distance.
— Eh bien ! Ton agressivité est inutile. Je serais heureux de t’aider. Après, a-t-il ajouté.
— « Après » ? Après quoi ? Fais-le immédiatement !
— Après que nous aurons fini de parler.



— Et pourquoi ne danserais-je pas ?
Euh… parce qu’il avait une tête à croquer des chatons au petit déjeuner et des petits chiens à midi ? Et je ne parle même pas de ce qu’il devait manger le soir, ce serait trop horrible.


Couverture du tome 2 d'Alice au pays des Zombies - Les Chroniques de Zombieland #2

27 commentaires:

  1. Et voilà, ça c'est du superbe article !
    Tu me donnes plus qu'envie de me le procurer :)
    Merci pour les extraits.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce genre de commentaire illumine mes journées, je te remercie d'avoir illuminé aujourd'hui! :D
      J'espère que tu aimeras autant que moi!
      Avec plaisir pour les extraits! J'aurais voulu en mettre +++ mais trop c'est trop ;)

      xx

      Supprimer
  2. Il me tente énooooormément !!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laiiiiiisse toi tenter, tu le regretteras pas. Promis :)

      Supprimer
  3. Il me faisait déjà de l'oeil mais là tu me donne encore plus envie de le lire *_*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, franchement, franchement. LANCE TOI!!

      Supprimer
  4. Il faut tellement que je le lise T.T
    J'ai jamais le temps c'est chiant fufufu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pleure pas *te donne un mouch-mouch' * *et un peu de temps aussi*

      ça viendra ;)

      xx

      Supprimer
  5. Je veux le liiiiireeee !! (mais je sais pas quand je pourrais l'acheter, j'ai déjà un IMMENSE planning d'achats... *pleure*)

    RépondreSupprimer
  6. HAAAAN vile tentatriiiiice !!!! Je le veux !!!!!!! xD

    RépondreSupprimer
  7. Je me le suis achetée hier, comme j'ai hâte de le lire....

    RépondreSupprimer
  8. J'avais pas lu cette chronique Elle est juste géniale ! :) Encore un autre livre que j'ai envie de lire maintenant ! De l'humour, c'est ce qu'il me faut !! <3

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour, savez vous quand sort le tome 2 merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non mais à mon avis ce sera vers Juin 2014 (soit dans un avenir très fort lointain)

      Supprimer
  10. Super bien j'ai que 12 ans et j'ai adorer j'arrive plus a ne pas penser à se livre. Ce que je trouve qui serait bien c'est que vous fesiez un Tom 4 pour raconter sa vie jusqu'à quand quelle decède comme ça on pourrait savoir si elle contuinu à voir sa mère et sa soeur et si elle est toujours avec Cole !!!! Voilà merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire.
      Déjà, je ne suis pas l'auteur donc la décision d'un tome supplémentaire ne me revient pas du tout, tu devrais t'adresser à l'auteur directement... qui te dirait qu'il y a bien un tome 4 de sorti ;)
      Pas encore traduit en français il me semble (mais ça ne raconte pas ce que tu veux que ça raconte en revanche).
      De rien ;)

      Supprimer
  11. Bonsoir,
    super article comme toujours. J'ai une petite question, y a-t-il une adaptation cinématographique de la série (les chroniques de zombieland) ? Car j'adore vraiment cette série et j'aimerai pouvoir l'avoir en film. En plus je la relis pour la 5ème fois et je suis toujours aussi emportée par l'histoire.

    RépondreSupprimer

Merci! ♡