18 août 2013

Les Temps d'une Vie d'Enel Tismaé - Chronique et Avis





Titre: Les Temps d'une Vie
Auteur: Enel Tismaé
Genre: New Adult / Romance / Paranormal:Mythologie
Date de parution VF: 9 août 2013
Lu en: Français
Édition: Nats Éditions
Note: 6,5/10
Description: « Et si… » un vieillard qui se présente comme Chronos, Dieu du Temps et de la Destinée, vous proposait de revenir en arrière pour refaire votre vie que vous estimez complètement ratée ?

C'est dans cette situation que se trouve Kayla, future maman de 26 ans, abandonnée de tous, perdue et pleine de regrets. L'occasion rêvée de se reconstruire une vie parfaite… Encore faudrait-il que ce vieux fou soit bien Chronos !

Kayla choisit de le croire et se retrouve embarquée pour un tas d'aventures dans le Temps, accompagnée de l'insupportable mais tellement beau Samuel, Gardien de l'Olympe, pour tenter de réparer ses erreurs.

Une seule règle : ne pas chercher à sauver ceux qui sont destinés à mourir, sous peine de terribles représailles de la part d'Hadès, Roi des Morts.



Un début difficile

J'ai eu beaucoup de mal à démarrer cette lecture, spécialement à cause de Kayla, la protagoniste. Kayla est une femme de 26 ans, qui est très râleuse, immature et qui... pleure beaucoup. Du haut de mes 21 ans, j'ai l'impression de savoir mieux me débrouiller qu'elle, et d'être beaucoup plus adulte alors qu'elle. Je n'ai donc pas réussi à accrocher à son personnage, et j'ai remercié Dieu Chronos de lui avoir envoyé Sam pour la remettre à sa place.
Sam est un personnage prétentieux et très beau - si on oublie ses sourcils fournis, poke Johanne. Chose facilement compréhensible, vu le nooombre de fois où le narrateur omniscient le répète, héhé.
Mais. THANKS CHRONOS, ces deux personnages se font mutuellement évoluer, jusqu'à développer une romance sexuelle, et les rendre plus supportable.
Malgré tout, je ne me suis pas attachée à Kayla, ni à Sam.

Une intrigue qui tient la route

L'intrigue et l'aspect paranormal est le point fort du roman. J'ai beaucoup aimé le thème du voyage dans le temps qui est un sujet complexe, souvent difficile à manier, surtout lorsqu'on pense aux conséquences. Je n'ai pas trouvé de faille, ni d'élément ne concordant pas, Enel a su maîtriser son sujet en prenant en compte tout ce qu'il impliquait.
La mythologie grecque était également un petit plus, à mes yeux, puisqu'elle donnait une touche de magie au roman, et surtout une touche de surprise. Les combats étaient la bienvenue, ajoutant un peu d'action et de sang à l'intrigue.
La description de tout ce petit monde est globalement très bonne, malgré quelques répétitions. Enel a trouvé les mots idéals pour décrire l'univers qu'elle a créé.

Le souci de la catégorie

Il s'agit là de ce qui m'a le plus perturbé, tout au long de ma lecture. Ce roman est classé "Young Adult" sur la catalogue de la maison d'édition, mais n'est pas du tout du Young Adult.
Je m'en suis doutée quand j'ai vu l'âge de la protagoniste sur le résumé - à savoir 26 ans - et le fait qu'elle soit enceinte. Mais après l'avoir lu, je n'ai plus eu de doute.
Alors attention, futurs lecteurs, ce roman n'est pas destiné au public "Young Adult", dont la cible est principalement entre 13 et 20 ans, mais plutôt "New Adult", voire "Adult".
Étant une lectrice YA principalement, je pense que c'est une des raisons pour laquelle je n'ai su apprécier le roman comme une lectrice New Adult l'aurait fait, et me suis senti plutôt mal à l'aise quant aux scènes "de sexe" qui prennent quand même pas mal de place, mais je ne doute pas de l'appréciation que pourraient avoir des lecteurs de ce type de romans.

Extraits

- Parce que tu ne crois plus en rien, soupira Chronos. Tu penses que tout le monde t'a abandonnée. Tu sais, ton ange s'arrache les plumes pour tenter de te sortir du bourbier dans lequel tu t'es fourrée. On a dû le mettre au repos forcé et attribuer tous ses protégés à d'autres anges. Ça n'était jamais arrivé. Tu imagines? Un ange en arrêt-maladie, on a dû copier ça sur vous!


La garde de Zeus? Que leur voulaient-ils? Pourquoi fallait-il toujours qu'elle ait à faire avec les plus puissants des dieux? Alors qu'Hadès était venu en "ami", à sa façon certains, mais en ami quand même, elle sentit tout de suite que ce ne serait pas le cas de Zeus. Instinctivement, elle se rapprocha de son gardien et lui toucha le bras.
- On est mal, n'est-ce pas ? demanda-t-elle.
Sam lui jeta un regard qui lui glaça le sang. Non seulement ils étaient dans le pétrin tous les deux, mais elle percevait une émotion dans ses yeux qu'elle n'avait jamais vue avant : la terreur ! Si Sam, son super-gardien-hyper-protecteur, avait peur...



Merci à Enel Tismaé et à Natalie, des éditions Nats Éditions.

10 commentaires:

  1. Mdr!!! Merci pour les sourcils fournis, je rigole toute seule devant mon ordi...mdr!

    RépondreSupprimer
  2. Je ne dis rien mais je te donne un coup dans l'épaule avec un clin d'oeil. TU VOIS CE QUE JE VEUX DIRE.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUI OUI JE VOIS!!
      (Par contre, ne m'accuse plus de te violenter, parce que tu fais pareil !!)

      Supprimer
  3. Critique très intéressante.
    Elle fait moins envie que la précédente mais elle a éveillé mon intérêt. ^^

    RépondreSupprimer
  4. un excellent moment
    merci

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connaissais pas du tout ce livre, sinon ta chronique est très agréable ^^
    Bonnes lectures futures ^^

    RépondreSupprimer

Merci! ♡