3 nov. 2013

Asylum de Madeleine Roux - Chronique et Avis

Titre: Asylum
Auteur: Madeleine Roux

Édition: Harper Collins - HarperTeen
Date de parution: 20 août 2013
Genre: Mystère / Paranormal / Thriller

Lu en: Anglais
Note: 3/10

Description: For sixteen-year-old Dan Crawford, New Hampshire College Prep is more than a summer program—it's a lifeline. An outcast at his high school, Dan is excited to finally make some friends in his last summer before college. But when he arrives at the program, Dan learns that his dorm for the summer used to be a sanatorium, more commonly known as an asylum. And not just any asylum—a last resort for the criminally insane.

As Dan and his new friends, Abby and Jordan, explore the hidden recesses of their creepy summer home, they soon discover it's no coincidence that the three of them ended up here. Because the asylum holds the key to a terrifying past. And there are some secrets that refuse to stay buried.


Pour Dan Crawford, le New Hampshire College Prep est bien plus qu'un simple programme d'été, c'est une bouée de sauvetage. Paria dans son lycée, Dan est pressé de se faire de nouveaux amis durant son dernier été avant l'université. Mais lorsqu'il arrive, Dan apprend que son dortoir était un sanatorium, plus connu comme un asile. Et pas n'importe quel asile - le dernier recourt pour les fous criminels. [...]

It was wrong, all wrong. Dan was in the wrong place. There must have been some mistake. He didn’t deserve to be here. He wasn’t crazy, he wasn’t.
So why was he chained to the wall? He struggled until there was blood on his wrists from where the shackles held him.
*


Dès que mes yeux se sont posés sur cette couverture, ce fut le coup de coeur absolu.
— Cette couverture est creepy as hell, je VEUX ce livre! m'exclamai-je
Et bah qu'est-ce que j'ai déchanté par la suite...

I. Le côté creepy as hell


Ce grand I caractérise ce que j'ai aimé dans Asylum.
Parce qu'Asylum n'est pas vraiment un roman comme les autres : des photos illustrent l'histoire, des photos qui fichent la trouille, qui ne vont pas sans rappeler le générique de American Horror Story : Asylum.



Vous tremblez, je le sais. J'ai donc été ravie en voyant toutes ces photos qui aident vachement à se mettre dans le contexte de la vieille bâtisse lugubre, et ses petits objets de torture. Niark!

Voilà.
Et ce sera tout pour ce point.

II. Les personnages


Dan est le personnage principal, celui qu'on suit d'un point de vue omniscient. J'admets ne pas avoir compris l'idée qu'à eu l'auteur d'écrire à la troisième personne : nous suivons uniquement Dan. Juste Dan. Voilà. Une narration à la première personne aurait donc été mille fois plus préférable, puisque :
1. Ça m'aurait permis de mieux comprendre ce personnage irréfléchi qu'est Dan - irréfléchi et stupide, puisqu'il ne se rend même pas compte qu'il est irréfléchi.
2. Mais en plus, le côté CREEPY AS HELL aurait été ... beaucoup plus creepy. Parce que ouais, les photos sont creepy. Seulement les photos.

Abby et Jordan sont les deux meilleurs amis de Dan - qu'il connait depuis 1 jour. Un jour et déjà BFF? Hmm... c'est vrai que ça se passe comme ça, depuis peu.
Abby est tout aussi irréfléchie que Dan, et Jordan, excelle en saute d'humeur.
Le NHCP est peut-être un programme d'été pour intello - mais ça ne se voit pas. Du tout.

III. La romance


Au début, y en a une. Les filles sont d'ailleurs une des premières choses qui intéresse notre petit Dan d'amour. Mais:
1. La rencontre frise le ridicule.
2. La fille est insupportable.
3. Au bout d'un quart du livre, la romance disparait tout simplement.
4. Mais la fille existe toujours.
5. Mais pas la romance.
6. Et il n'a jamais été question de rupture.
7. Sont-ils encore ensemble? C'est une question que je me pose encore, après avoir terminé ce roman.

IV. Mais il y a quand même quelques éléments sympas


1. Le mystère qui plane aussi lourdement qu'un Airbus A380, sur les événements étranges qui rythment la vie quotidienne du NHCP.
2. Il n'y a pas de deux.

Pour finir


J'ai progressé en "lecture en diagonale". Ça peut toujours servir.


Plus?




* "Ça n'allait pas. Pas du tout. Dan était au mauvais endroit. Il devait y avoir une erreur. Il ne méritait pas d'être ici. Il n'était pas fou, non. Alors, pourquoi était-il enchaîné au mur? Il lutta jusqu'au sang, sur ses poignets où les chaînes le retenait."

9 commentaires:

  1. J'aime ce ton décalé que tu donnes à tes chroniques. Tu décrits très bien ton ressenti et expose clairement ce que tu as aimé. En plus, élément non négligeable, tu ajoutes un touche d'humour au tout ce qui fait de tes chroniques une sorte de sucrerie dont on ne se lasse pas. (oui oui, c'est une belle déclaration que je fais à tes écrits) =D

    Je suis fan. Bon, ce livre aurait pu me tenter mais je pense du coup passer mon chemin. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime tes commentaires - tu illumines mes journées! <3
      Tu peux toujours tenter, tu serais peut-être plus séduite que moi - les goûts et les couleurs, ça ne se commande pas. MAIS. Ce n'est pas un livre que je recommande. Sauf pour les photos ;)

      <3

      Supprimer
  2. JE VOULAIS LE LIRE T.T
    Tu m'as genre donné une sacré douche froide là... Je n'ai même plus envie de le voir dans ma bibliothèque numérique... SNIIIF.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PARDON !
      HA tu me fais culpabiliser.
      Tu peux toujours essayer, il est rapide à lire!

      Supprimer
  3. Rah crotte, même si je sais que j'aurais jamais sauté le pas pour le lire (je suis du genre flippé comme nana, je dois avouer), cette fois-ci c'est fichu pour ce livre.
    Dans le pire des cas, si j'ai besoin d'une ambiance asile légèrement dérangeante je regarderais (encore une fois) Sucker Punch. <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai KIFFÉ Sucker Punch! :D
      Les images sont pas particulièrement joyeuses, ça pourrait te faire faire des cauchemars ;)

      Supprimer
    2. Moi aussi !!! :D Ne serait-ce que la BO <3
      Mouai, je pense que je vais pas m'y attarder du coup. (Faudrait pas traumatiser mon petit esprit fragile hein :p)
      Par contre si tu as aimé la présence d'images, il y a le livre Miss Peregrine et les enfants particuliers qui pourrait te plaire. Aux dernières nouvelles, Tim Burton projette d'adapter ce livre pour 2015 en plus. ^^

      Supprimer
  4. Uhuh... bon ben au revoir petit livre et bon retour du côté de tous ces livres que je ne lirais jamais. De ce que je lis dans ta chronique, y'a juste tout ce que j'aime pas dans un roman :x Du coup si j'ai envie de me taper un délire creepy dans un asile, je regarderais ENFIN la S2 d'AHS ^^'

    RépondreSupprimer

Merci! ♡