9 janv. 2014

L'assassin Malgré lui - W.A.R.P #1 de Eoin Colfer - Chronique et Avis

Titre: L'assassin Malgré lui - W.A.R.P #1
Titre VO: The Reluctant Assassin - W.A.R.P #1
Auteur: Eoin Colfer
Genre: Science Fiction : Voyage dans le temps / Historique / Aventure

Édition: Gallimard Jeunesse
Date de parution: 9 janvier 2014

Lu en: Français
Note: 5/10

Résumé: Londres, 1898. Riley, un jeune orphelin de 14 ans, vient de commettre son premier crime, poussé par son mentor, Albert Garrick, un ancien illusionniste. Bientôt, Riley et sa victime sont propulsés au XXIe siècle, dans les locaux du quartier général du W.R.A.P., programme de protection ultra secret du FBI. Chevie Savano, l'un de leurs agents, a pour mission de les surveiller.


Les gens croient ce qu'ils voient dans les magasins Apple et pas ce que leur racontent quelques cinglés, adeptes de la théorie du complot.

Ce que j'ai aimé


L'assassin Malgré lui a un aspect qui m'a beaucoup attiré dès la lecture du résumé: le voyage dans le temps. Certains le savent, d'autres non: le voyage dans le temps et les univers parallèles sont deux sujets que je trouve terrifiants et fascinants à la fois. L'assassin Malgré lui avait donc en main une carte très prometteuse, avec le programme W.A.R.P.
・En parlant de voyage dans le temps, le mélange XIXème siècle et XXIème siècle est un mélange assez sympathique à lire. Découvrir le XXIème siècle des yeux d'un habitant du XIXème siècle, c'est un gros plus.
・Le côté Science Fiction est abordé avec des explications scientifiques, et ça aussi c'est un plus. On peut voir que Eoin Colfer a travaillé son univers, recherches à l'appui. Ou alors c'est un type supra intelligent.
・Chevie et Riley ont des personnalités uniques et attachantes. Ça donne un côté agréable, parfois drôle, au roman. Ce duo est juste superbe.

Ce que je n'ai pas aimé


・Malheureusement, le côté Science Fiction et le voyage dans le temps est finalement mis de côté. Je pensais qu'on parcourrait les époques dans une course poursuite. Mais non.
・Parce que finalement, on reste coincé à une époque qui ne m'enchante pas des masses - déjà que je n'aime pas trop l'histoire - mais le thriller et la psychopathie d'Albert Garrick prend une place énorme, et finalement, j'ai déchanté.
・Albert Garrick était trop psychopathe pour moi, et ses pensées me semblaient futiles. L'histoire de son point de vue m'a ennuyé, vraiment ennuyée. Même pas énervée. ENNUYÉE!
・Finalement, avec un point de vue global, l'histoire ne m'a pas plu, pas emballée. C'était simplement pas mon style.

Pour finir


Malgré un début prometteur, des aspects qui me plaisaient, et une scène finale inattendue, les 300 pages du milieu ont été responsable d'un grand ennui, et ce n'était pas cool à vivre.


Plus?



Merci à Gallimard Jeunesse pour leur confiance. Bisous câlin.

7 commentaires:

  1. En tout cas moi je vais l'oublier c'est sûr. Sympa sans plus …

    RépondreSupprimer
  2. moins d'ennui que toi, pas certaine de suivre toute la série pour autant. lien vers ici depuis mon billet;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne chose que tu ne te sois pas trop ennuyée ;) xx

      Supprimer
  3. Ton avis ressemble bcp à ceux que j'ai déjà lus... Bon, je m'y mettrai quand même puisque c'est un SP mais avec moins d'enthousiasme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Difficile de trouver la motivation dans ces cas là, c'est sûr x)

      Supprimer
  4. j'ai commencé à le lire au bout de 50 page, et ben j'ai arrêté, le résumé et super il ma bien attiré mes le contenue beaucoup moins...

    RépondreSupprimer

Merci! ♡