12 août 2014

La Fille qui ne croyait pas aux miracles de Wendy Wunder - Chronique et Avis


Titre : La Fille qui ne croyait pas aux miracles
Titre - VO : The Probability of Miracles
Auteur: Wendy Wunder
Édition: Hachette - Black Moon
Date de parution: 25 avril 2012 - en poche le 24 septembre 2014
Genre: Realistic Fiction | Romance
Lu en: Français
Note: 9,5/10
Résumé: Cam ne croit pas aux miracles. Ni au paradis, ni en Dieu.
Mais pas à la magie non plus.
Elle sait qu'elle est malade. Condamnée. Fin du débat.
Elle établit alors la liste des choses qu'elle veut faire avant de mourir :

・Perdre ma virginité pendant une fête de lycéens bien arrosée.
・Me faire briser le coeur par un sale type.
・Me morfondre misérablement, pleurer, bouder et dormir durant un samedi entier.
・Faire tomber une vache qui dort debout.
・Détruire les rêves de ma petite sœur.
・Commettre des vols à l'étalage minables.

Il paraît que le simple fait d'avoir écrit ces vœux les déclenchera.
Seulement Cam n'est pas du genre à attendre que le destin se décide.
Elle préfère le bousculer et se débrouiller toute seule pour les réaliser.
En aura-t-elle le temps ?





Après tout, les pensées sont de l'énergie, l'énergie est de la matière (E=mc2) et la matière ne disparait jamais, donc tant qu'on pense à quelqu'un, cette personne ne peux pas nous abandonner. Tout ce qu'on a partagé avec un autre continue d'exister dans l'Univers.


Chers lecteurs, je vous écris en direct de l'état comateux que ce livre à provoqué en moi.

Au début, j'avais du mal à me sentir concernée par ce roman. La fille qui ne croyait pas aux miracles est écrit à la troisième personne, et je crois que c'est cet élément qui m'a donné la sensation de seulement survoler l'histoire. J'avais peur de ne pas ressentir les émotions de l'héroïne, Cam.

Cam a dix sept ans, est atteinte d'un cancer, et n'a plus d'espoir de survie. Mais Cam n'est pas qu'un cancer. C'est une fille différente des autres, de toutes les façons possibles. Elle est très terre à terre, très observatrice, sarcastique et franche. Mais comme le roman, elle aborde tout avec légèreté et détachement. Mais peu à peu, on découvre que son sarcasme cache une héroïne adorable.
Les personnages secondaires sont tous très attachants à leur façon, et m'ont également touché à travers l'amour qu'ils ressentent pour Cam.

L'histoire de Cam aborde la maladie avec humour, d'une manière différente de John Green avec Nos Étoiles Contraires, mais qui vaut son pesant d'or. Elle est basé sur l'espoir et l'amour, sur le scientifiquement explicable, et le pas-trop-explicable, le tout au rythme de la joie et de la tristesse, de la déception et des surprises, sans une once d'ennui.

Malgré l'effet de survol du début, on se sent de plus en plus impliqué dans l'histoire de Cam, on commence à ressentir des émotions de plus en plus fortes, de plus en plus oppressantes d'une façon paradoxalement douce. Ce roman resplendit par les leçons apprises par Cam, et par nous, petits lecteurs impuissants et incapables de mettre des mots qui rendent justice à ce roman.

Un petit plus pour la petite culture générale brought to you by Cam !

Ce que j'ai le moins aimé : L'impression de survoler au début l'histoire de Cam.
Ce que j'ai le plus aimé : L'implication qu'on ressent à la fin de l'histoire de Cam.



Je remercie beaucoup les éditions Hachette Romans Jeunesse et notamment Matéïa pour ce superbe roman.


Et si vous voulez vous laisser tenter par ce roman, le format poche par Le Livre de Poche Jeunesse sortira le 24 septembre prochain !

3 commentaires:

  1. Un roman que j'avais vraiment bien aimé, une belle histoire, un personnage principal très attachant !

    RépondreSupprimer
  2. Je suis contente que tu ai aimé, et que tu te sois fait avoir jusqu'à la fin ! :p

    RépondreSupprimer

Merci! ♡