23 août 2014

Le Souffle des Pierres - Terre-Dragon #1 de Erik L'Homme - Chronique et Avis


Titre : Le Souffle des Pierres - Terre-Dragon #1
Auteur: Erik L'Homme
Édition: Gallimard Jeunesse

Date de parution: 28 août 2014
Genre: Fantasy | Aventure

Lu en: Français
Note: 4/10

Résumé: Sur un territoire déchiré par les vents vivent d'étranges tribus soumises au règne d'un invisible roi-dragon. Le jour où Ægir, l'enfant à la peau d'ours, échappe aux guerriers qui le gardent en cage, le destin du royaume bascule. Traqué sans relâche, Ægir croise la route de Sheylis, une apprentie sorcière chassée de son village. Un sortilège puissant va bientôt unir les deux adolescents contre leur volonté.




Elle détestait que les choses puissent arriver sans raison, parce que cela aurait signifié l'absurdité de sa propre vie.


J'ai été très contente de recevoir ce livre, le jour où je l'ai reçu ... Déjà parce qu'il y a une carte dedans. En plus parce qu'il y a un ours sur la couverture - parce que moi j'aime bien les ours.
Rien que ça, et le roman promet des rêves d'aventure.

Eh bien, dès le premier chapitre, BOUM. On est dans l'action, et ça promet encore plus.

Tout le long des premiers chapitres, on découvre les personnages, quasiment tous ceux qui seront concernés de près ou de loin par l'aventure promise, à travers un point de vue omniscient centré sur tel ou tel personnage.

On découvre Sheylis, l'apprentie sorcière qui a la poisse, Ægir, le garçon qui va se découvrir une facette inconnu, en passant par Doom, le Scalde, les méchants, par le tigre des montagnes, par ... Bref, on voit l'histoire à travers une demi douzaine de personnages. Sauf qu'une demi-douzaine, ça peut être beaucoup, quand il n'y a que 244 pages, et que les chapitres varient entre 1 et 6 pages.
J'ai eu beaucoup de mal à m'attacher à un personnage en particulier, à m'y sentir proche, sauf peut-être d'Ægir, à travers qui on vit le plus l'histoire, ce qui a fait que finalement, j'ai trouvé pas mal de chapitres ennuyeux...


Pourtant, l'univers de Terre-Dragon est plutôt prometteur : la magie qui obéit aux lois des thun-lawz, se mêle à la métamorphose, à quelques démons, le tout dans un voyage sur plusieurs territoires, dont les différents peuples sont très différents les uns des autres. En gros, Erik L'Homme a construit un bel univers, particulier et très imaginatif. Mais encore une fois, les courts chapitres, la narration à travers plus de deux personnages, les à-peine-plus de 200 pages, tout ça m'a donné seulement l'impression de survoler l'histoire, qui m'a l'air d'être en gros une introduction à l'histoire, la pose du contexte.
Mais c'est un point très positif pour les jeunes adolescents, qui ne seront pas noyés sous une histoire trop dense.

Ce que j'ai le moins aimé : L'impression de survol de l'histoire.
Ce que j'ai le plus aimé : La découverte de Terre-Dragon en compagnie des héros.


Merci à Gallimard Jeunesse pour leur confiance. Bisous câlin.

2 commentaires:

  1. Dommage que tu n'aies pas réussi à t'attacher à un des personnages...
    C'est tout de même un livre qui me tente beaucoup ツ

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais bien voulu, les deux personnages principaux ont l'air adorables, mais j'ai pas suffisamment passé de temps avec eux.
      J'espère que tu te laisseras tenter, il est très sympa hormis ces quelques petits soucis ;)
      xx

      Supprimer

Merci! ♡