1 sept. 2014

Tiger Lily de Jodi Lynn Anderson - Chronique et Avis


Titre : Tiger Lily
Auteur: Jodi Lynn Anderson

Édition: HarperTeen
Date de parution: 3 juillet 2012

Genre: Fantasy | Romance | Retelling

Lu en: Anglais
Note: 6/10

Résumé: Before Peter Pan belonged to Wendy, he belonged to the girl with the crow feather in her hair… Tiger Lily. When fifteen-year-old Tiger Lily meets the alluring teenage Peter Pan deep in the forbidden woods of Neverland, the two form a bond that's impossible to break, but also impossible to hold on to. As the leader of the Lost Boys, the most fearsome of Neverland's inhabitants, Peter is an unthinkable match for Tiger Lily. However, when Wendy Darling, a girl who is everything Tiger Lily is not, arrives on the island, Tiger Lily discovers how far she is willing to go to keep Peter with her, and in Neverland.





You think you know that someone sees you one way, and barely at all, and then you realize that they see you in another. 1


J'ai débuté ce roman en sachant que ça n'allait pas forcément bien se terminer. Enfin, vous connaissez l'histoire de Peter Pan, je ne vous apprends rien.

Tiger Lily est raconté d'un point de vue plutôt intéressant, celui de Tinker Bell. Je me suis dis que ça allait ajouter un peu de magie à l'histoire - et j'avais raison. Mais ce que j'avais oublié, c'est que les fées ne parlent pas.

Pour être honnête, le début a été très difficile. J'ai cru plusieurs fois que j'allais abandonner. Pourtant, l'histoire en elle-même me branchait terriblement. Mais Tinker Bell est muette, et Tiger Lily n'est pas la fille la plus bavarde du monde. J'ai été un peu noyée dans le flux de narration incessant, dans la description de Neverland, à tel point que la narration poétique a fini par m'ennuyer.

Tiger Lily est une fille très introvertie, qui garde beaucoup de chose pour elle. Passive. Elle semble indifférente à tout, et si Tinker Bell n'entendait pas les pensées des uns et des autres, j'aurai pu penser que Tiger Lily était en fait ... UN CYBORG. Ou un ordinateur. Ou une plante. Ou peut-être un caillou. Enfin, un truc dans le genre.
Elle est marginale, meilleure que les autres en tout ce qui lui vaut une exclusion involontaire de sa société, mais elle n'a pas la prétention de s'en vanter. Un point pour toi Tiger Lily. Mais elle ne se voile pas la face, elle le sait. Finalement, ce masque cache une personnalité complexe et fascinante.

Finalement Peter Pan a daigné montrer le bout de son nez, mais mon intérêt est surtout rapidement revenu avec l'apparition des Garçons Perdus au bout d'une centaine de pages. Tous autant qu'ils sont apportent une touche de bonne humeur, de fraicheur, d'innocence, voire de naïveté, ce qui a rendu les autres moments moins intéressants, parfois même ennuyeux.
Peter Pan - le prétentieux - et Tiger Lily ont une relation très prenante et attachante. La force de Tiger Lily impressionne Peter Pan autant qu'elle le frustre, et ses réactions en deviennent passionnantes. Leur amour semble pur, naturel, et se fortifie peu à peu, jusqu'à ce qu'on se rappelle que ça ne va pas durer, et que nos coeurs se fissurent, s'émiettent, et on déteste adorer, et on meurt comme des plantes dans le Sahara, et vous savez que c'est tragique quand même pour une plante d'être dans un désert?

Je terminerai sur la création d'une dictature basée sur la peur au coeur du village de Tiger Lily. L'évolution, de la crainte à la soumission est un point que j'ai beaucoup apprécié, et qui aurait peut-être mérité un peu plus d'approfondissement.

Pour conclure, je dirai que malgré un début trèèèèèès lent qui ennuie, l'arrivée des garçons perdus et la naissance de la relation entre Tiger Lily et Peter Pan redonne un coup de fouet à l'histoire. Tiger Lily offre un nouveau regard sur ce fameux conte, et vous allez détester ceux que vous aimiez.

Ce que j'ai le moins aimé : Le début très lent (et si je dis Wendy, ça compte ?)
Ce que j'ai le plus aimé : La personnalité de Tiger Lily, qui malgré ses airs de passivité est une fille extrêmement forte.

I named the lost boys, you know. I lost one, two, three of them. I started asking around, to all the tribes. 'Have you seen my lost boys?' And the name stuck. 2


1Tu penses savoir que les gens te voient d'une certaine façon, ou pas du tout, et puis tu réalises qu'ils te voient d'une façon totalement différente.
2J'ai nommé les garçons perdus, tu sais. J'en ai perdu, un, deux, trois. J'ai commencé à demander partout, à toutes les tribus. 'Avez-vous vu mes garçons perdus?' Et le nom est resté.

2 commentaires:

  1. Tu me donnes envie de le relire maintenant c'est pas bien du tout ! T_T
    Je regrette de ne pas l'avoir terminé maintenant.

    RépondreSupprimer

Merci! ♡