16 nov. 2014

To all the boys I've loved before #1 de Jenny Han - Chronique et Avis






Titre : To all the boys I've loved before #1
Auteur: Jenny Han

Édition: Simon and Schuster
Date de parution: 15 avril 2014

Genre: Realistic Fiction | Contemporain | Romance

Lu en: Anglais
Note: 6/10

Résumé: Lara Jean keeps her love letters in a hatbox her mother gave her.

They aren't love letters that anyone else wrote for her, these are ones she's written. One for every boy she's ever loved—five in all. When she writes, she can pour out her heart and soul and say all the things she would never say in real life, because her letters are for her eyes only. Until the day her secret letters are mailed, and suddenly Lara Jean's love life goes from imaginary to out of control.


Lu pour le PICK ME A BOOK d'octobre avec Echos de mots.



Love is scary: it changes, it can go away. That's the part of the risk. I don't want to be scared anymore. 1


Je ne pense pas que j'attendais beaucoup de ce roman quand je l'ai commencé. En vérité, Échos de mots m'a dit que ce serait moins bien que Since You've Been Gone, alors moi, je l'ai écouté sagement - parce que je suis comme ça, sage - et je n'ai rien attendu.

J'AI BIEN FAIT :D

Au début, je me suis dit que ça allait me faire penser à Pretty Little Liars - et je n'aime pas Pretty Little Liars. Mais en fait non.
Mais le début fut quand même assez laborieux pour moi.

Je me suis beaucoup ennuyé au début. Les premiers chapitres servent d'introduction pré-rentrée et il ne se passe pas grand chose, hormis le départ de la grande soeur, que nous nommerons Reine Margot dans un souci d'anonymat.
Puis après, les lettres sont envoyées et enfin, il se passe quelque chose :D Comme 1. la formation d'un PENTAGONE amoureux, 2. la dangereuse balade sur le chemin tortueux du mensonge et de la manipulation, mais surtout, surtout ... 3. la découverte de la connerie de l'héroïne, Lara Jean.

DÉSOLÉE.

Mais c'est vrai quoi. Elle fait vraiment n'importe quoi. Elle agit, puis elle pense après. Mais elle agit en faisant vraiment la pire des choses qu'elle pouvait faire. Elle a tellement de dignité qu'elle pense bien faire, elle pense tout savoir tout le temps, qu'elle laisse à peine les gens finir de parler, et crois-moi Lara Jean, vu tes conneries, tu ferais mieux de les écouter, ces gens, au lieu d'aggraver ton cas.
Mais vous pensez qu'elle m'écoute? Non ! Pourquoi faire?
Elle s'attache à des choses sans importance, mais ne s'inquiète en rien des choses vraiment importantes.
Et moi, J'ENRAGE DE DERRIÈRE MON BOUQUIN.
À force, elle les a tellement accumulé, les conneries, que j'ai voulu la secouer jusqu'à l'assommer, et arranger le tout pour elle. Dans la même soirée, je gueulais une vingtaine de fois à voix haute "Qu'elle est conne ! ".


Alors j'avais prévu de mettre 4/10. Parce que je ne vous ai pas parlé des pages entières qui parlent de la viande marinée de Papa, et de la couleur du saladier dans lequel il a mis la salade. Je ne vous ai pas parlé du repas de Thankgiving, pour lequel Lara Jean a fait des Beans, mais a oublié les Potatoes pour faire des Mashed Potatoes.
Sur une échelle de 1 à 10, combien ces détails ont apporté un truc à l'histoire? 0.

Les détails font la magie. Mais dédier un chapitre entier au repas de Thanksgiving qui ne sert qu'à parler du menu, et vous m'avez perdu, Madame Jenny Han.

Puis viens la fin. À la fin, où je n'avais plus seulement envie de frapper Lara Jean, mais la Reine Margot, les garçons, le père ... et quand je me dis "Au moins, Kitty - la petite soeur - est le personnage le plus intelligent et mature de ce roman, peut-être même un poil trop - un poil de mammouth bien sûr - pour ses 9 ans", ET BIEN J'EN VIENS À VOULOIR LA FRAPPER AUSSI!

Quelle violence, dans ma tête et dans mon coeur ...

Mais j'ai mis 6/10. Pour les raisons suivantes:

1. La fin m'a émue, un poil - de rat - et finalement, 2. j'ai envie de lire le second tome - PS : I still love you - pour voir comment finira son tas de conneries :D

Ce que j'ai le moins aimé : Les conneries accumulées de l'héroïne.
Ce que j'ai le plus aimé : L'explosion qu'à créé Lara Jean avec ses conneries.

When someone's been gone a long time, at first you save up all the things you want to tell them. You try to keep track of everything in your head. But it's like trying to hold on to a fistful of sand: all the little bits slip out of your hands, and then you're just clutching air and grit. 2


1 L'amour est effrayant: ça change, ça peut partir. Ça fait partie du risque. Je ne veux plus avoir peur.
2 Quand quelqu'un s'en va pour longtemps, au début tu gardes toutes les petites choses que tu lui dire. Tu essaies de garder une liste de tout dans ta tête. Mais c'est comme essayer de garder une poignée de sable : tous les petits grains s'échappent de ta main, et tu empoignes plus que de l'air et de la poussière.

12 commentaires:

  1. xD Je lirais ce livre le jour où j'aurais envie de me persuader que le monde ne tourne pas rond :3

    RépondreSupprimer
  2. Bon ok, j'ai compris, faut pas que je le lise. Parce que déjà que les triangles amoureux ça me tape sur les nerfs, alors un pentagone, j'y survivrai pas je crois ^^ Puis si l'héroïne est vraiment aussi conne, ça va pas m'aider à survivre. Je suis pas suicidaire, alors je passe mon tour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je pense que tu perdrais ton temps et ton argent :P

      Supprimer
  3. J'hésite franchement à le lire.
    N'oublie pas de préciser que le saladier est rouge, ça apporte une importance cruciale pour la suite de l'intrigue au niveau de la construction de l'histoire.

    Y a un pentagone amoureux dans Andromaque (même un hexagone si tu comptes Hector qui est mort). Record battu.
    Je déteste les héroïnes insupportables — poke Brusenna.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi non plus, j'pense que tu perdrais ton temps ;)

      Supprimer
  4. Dommage, le résumé avait l'air si bien!:( Au moins, maintenant, je sais à quoi m'en tenir, je ne me créerais pas de fausses attentes en le lisant! x)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je saiiiiis, moi aussi j'me suis faite avoir.

      Supprimer
  5. Ce livre, surtout sa couverture me tentait beaucoup ! C'est dommage !

    RépondreSupprimer
  6. Ta chronique m'a tellement fait rire ! xD ! C'est dommage, j'avais beaucoup aimé la première saga de cette auteure, je pensais d'ailleurs m'attaquer à celle ci, mais là, je pense que je vais passer mon tour :')

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pourrais pas te dire si elle est mieux ou pire que la premiere parce que ... je ne l'ai pas lu :3 Mais si ça te tente, ça te plaira peut-être, les goûts et les couleurs sont dans la nature ! ;)

      Supprimer

Merci! ♡