27 déc. 2014

A Trick of the light de Lois Metzger - Chronique et Avis






Titre : A Trick of the light
Auteur: Lois Metzger

Édition: Balzer + Bray | HarperCollins
Date de parution: 18 juillet 2013

Genre: Realistic Fiction | Contemporain | Troubles de l'alimentation : Anorexie

Lu en: Anglais
Note: 10/10

Résumé: Mike Welles had everything under control. But that was before. Now things are rough at home, and they're getting confusing at school. He's losing his sense of direction, and he feels like he's a mess. Then there's a voice in his head. A friend, who's trying to help him get control again. More than that—the voice can guide him to become faster and stronger than he was before, to rid his life of everything that's holding him back. To figure out who he is again. If only Mike will listen.


I think parents generally do their children more harm than good, and Mike's parents are no exception.*

À peine reçu pour Noël, autant vous avouer que je me suis (quasiment) littéralement jetée dessus. Je l'attendais depuis septembre, vous savez ? Non ? Maintenant, vous le savez.

Et je ne sais pas ce qui m'a attiré dans ce roman, mais l'anorexie touchant les garçons est un sujet tellement rare que je ne me suis jamais demandé si ça existait.
Enfin bref.

La première chose qui a gravé le début d'un coup de coeur dans ma tête était la narration. La splendide narration ! Narrateur externe mais pas trop, "ça" reste un mystère pendant quelques pages, jusqu'à ce que la vérité me saute aux yeux. Le narrateur est le subconscient de Mike, une petite voix ô combien ambitieuse et motivée à le mettre sur le bon chemin, celui de l'anorexie.

J'ai beaucoup aimé les thèmes abordés, même s'ils peuvent passer inaperçus. Mais si on ouvre bien les yeux, on se pose les questions que le narrateur cache à Mike à coups de phrases bien placées et encourageantes. La maigreur et la grosseur, la beauté et la laideur, mais aussi la solitude, les fréquentations qui paraissent bonnes mais qui sont mauvaises, et inversement... L'histoire de Mike nous présente l'anorexie dans presque toute sa splendeur, du côté psychologique aux séquelles. Mais ne vous attendez pas à trop, il n'y a que 183 pages.
Cependant, j'ai beaucoup aimé voir sa chute dans ces troubles de l'alimentation, ses différents stades et son évolution, mais aussi les conséquences physique qu'il a subit, un apport à ma culture médicale moindre.

Malgré tout, je n'ai pu m'empêcher d'encourager Mike à aller mieux, et à ouvrir les yeux. Peut-être qu'il m'a écouté? Ou peut-être pas. Faudra le lire pour savoir ça.

Ce que j'ai le moins aimé : L'intensité, qui reste moindre. J'aurais voulu être plus touchée par l'histoire.
Ce que j'ai le plus aimé : Les pensées de Mike débouchant sur l'anorexie.

Je pense que les parents font généralement plus de mal que de bien à leurs enfants, et les parents de Mike ne sont pas une exception.

10 commentaires:

  1. Et voilà, maintenant, je le veux ! Faut vraiment que j'arrête de lire tes chroniques... :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non mais dis toi que celui là c'est le vrai, c'est celui que tu veux vraiment lire, vraiment ! :P

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas ce livre mais je suis bien tentée par le sujet abordé car c'est vrai que c'est très rare de parler de l'anorexie touchant les garçons. J'espère pouvoir le lire *^*

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai que le thème est original, et la narration par le subconscient du personnage, ça a l'air pas mal aussi. Mais 183 pages, c'est pas un peu court pour creuser le sujet suffisamment en profondeur ? J'ai peur d'être déçue à cause de ça si je le lis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement, c'est le petit truc qui m'a déçue, que ce ne soit pas plus long, donc plus intense.

      Supprimer
  4. Tu as éveillé ma curiosité... vile tentatrice que tu es ;)

    Bises. <3

    RépondreSupprimer

Merci! ♡