27 avr. 2015

Geek Girl #1 de Holly Smale - Chronique et Avis






Titre VF et VO: Geek Girl #1
Auteur: Holly Smale

Édition: Nathan
Date de parution: 30 avril 2014

Genre: Contemporain | Realistic Fiction | Mini-romance

Lu en: Français
Note: 9,5/10

Résumé: Je m'appelle Harriet Manners et je déteste la mode.

Sincèrement. Je préfère savoir que lors d’un éternuement, tous les organes s’arrêtent, le cœur compris, qu’une cuillerée à café d’étoile à neutrons pèse des milliards de tonnes, ou que le merle bleu ne voit pas la couleur bleue. C’est sûrement pour ça que je n’ai pas beaucoup d’amis et qu’un « fan » a écrit GEEK au marqueur rouge sur mon sac. Alors que feriez-vous à ma place si une agence de mannequin vous repérait ? Et vous proposait de passer de geek à… chic ?



Savez-vous qu'autrefois le mot "geek" désignait un amuseur public dont le numéro consistait à décapiter avec ses dents un poulet, un serpent, ou une chauve-souris tout vivants ? Non, vous ne saviez pas ? J'en étais sûre. Car voyez-vous, il faut être un geek pour s'intéresser à ce genre de choses. C'est ce qu'on appelle l'ironie du sort.

Suite l'engouement autour de ce livre, notamment de la part de Lesen, Leben et de Échos de Mots, j'ai rajouté un nouvelle série à la série des séries à lire - vous suivez?

Je n'ai pas grand chose à reprocher à Geek Girl - mais j'expliquerai mon retrait de demi-point plus loin - : les personnages ne sont pas insupportables comme il est fréquemment le cas dans les romans de ce genre, bien que bien ancré dans leur personnalité. La présence des parents est un plus, qui ajoute de la crédibilité à l'histoire, malgré Papa Harriet, qui est une caricature du papa cool. Le cliché sur la BFF opposée à l'héroïne a été soigneusement évité, et je félicite l'auteur pour avoir fait de ses personnages des gens attachants - notamment Toby, que je soupçonne être autiste, et que j'adore.

Le voyage en Russie n'a fait que me charmer encore plus, j'ai crois que Holly Smale a surtout écrit ce livre pour me charmer.

Geek Girl est, en bref, un roman très simple, frais, marrant. Très marrant. Je pense qu'il doit être à peu près composé à 90% d'humour, 5% de suspense, 4% de conflit, et 1% de romance. Mélangez le tout avec une écriture à taille 36 jusqu'à ce que vous ayez l'impression de voir Andrea et Miranda du film Le diable s'habille en Prada, et vous avez 5h pour le lire.

Il est idéal pour prendre un break, se reposer d'une série intense, ou combler la panne de lecture. Ou avoir l'impression que Mademoiselle Bouquine vous parle - je ne sais pas si vous lui parlez, mais moi oui, et lire le début de Geek Girl, c'est retrouver la manière de parler de la demoiselle. COUCOU CAPUCINE !

Mais j'ai retiré un demi-point parce qu'il manque un truc. L’intensité manque, l'évolution de l'héroïne manque. Ce n'est pas un "coming of age", et elle n'est pas touchée par les épreuves de la vie. Geek Girl est un roman très léger, marrant qui donne une bouffée d'air frais, mais pas un roman qui touche le lecteur en plein coeur. Je ne pouvais donc pas mettre 10/10, qui résulterait du coup de coeur, alors que ce n'est pas le cas.

En conclusion, Geek Girl est idéal pour faire une pause, souffler ou se détendre à cause du stress des exams (comme un Activia au bifidus actif), mais il ne faut pas s'attendre à un roman poignant ;)

Ce que j'ai le plus aimé : L'humour, Toby, la Russiiiiie
Ce que j'ai le moins aimé : La caricature de Papa Harriet, qui la légèrement décrédibilisé dans son rôle de père.

Les nations se rangent toujours du côté de celui qui a les armes les plus puissantes.

3 commentaires:

  1. Je me réserve ce livre pour les mois qui arrivent (il hante ma liseuse depuis pas mal de temps, je pense que l'arrivée de l'été est le bon moment pour le dépoussiérer). Je pense facilement aimer! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne idée ! ;) Je pense que tu aimeras ;)

      Supprimer
  2. Je te remercie encore de parler de moi en des termes aussi élogieux. Cette attention me touche à un point inimaginable. Ce sera ma fierté dans la vie.

    Sinon faudrait que je lise la suite un de ces jours, moi aussi.

    RépondreSupprimer

Merci! ♡