1 mai 2015

Nous les Menteurs de E. Lockhart - Chronique et Avis






Titre : Nous les Menteurs
Titre - VO - : We were liars
Auteur: E. Lockhart

Édition: Gallimard Jeunesse
Date de parution: 4 mai 2015

Genre: Contemporaine : Realistic Fiction | Mystère | Romance

Lu en: Français
Note: 9/10

Résumé: Une famille belle et distinguée. Une île privée. Une fille brillante, blessée ; un garçon passionné, engagé. Un groupe de quatre adolescents - les Menteurs - dont l'amitié sera destructrice.
Une révolution . Un accident. Un secret.
Mensonges sur mensonges.
Le grand amour. La vérité.



Toujours montrer un peu plus de gentillesse qu'il n'en faut.

Comment comprendre le fait que Nous les Menteurs soit gagnant du Goodreads Choice 2014? En le lisant.

Nous les menteurs, dans son enveloppe de roman léger comme la brise de l'été, est à la limite du coup de coeur. Sur un rythme saccadé bien que poétique, l'immersion dans l'histoire, au sein de la vie parfaite et blanche de Cadence, est immédiat.
Chez Cadence, ou plutôt chez les Sinclair, tout est beau, luxueux, clean ... Un peu trop même, pour que ça ne cache pas quelque chose : ça pue l'imperfection sous la toile de la perfection. Et l'accident de Cadence rend le tout instable, au désarroi de sa mère.

Le groupe qui entoure Cadence est intense. Leur amitié est tellement belle, parfaite, fusionnelle, qu'on devient presque jaloux.

Ne jamais rien manger qui dépasse la taille de ses fesses.

Peu à peu, le mystère autour de l'accident de Cadence, qui lui vaut une belle amnésie de plusieurs années, s'intensifie et se dégage à la fois. Les plus purs et les plus parfaits des personnages cachent des personnalités pourries, avares, manipulatrices. Les pages transpirent le mensonge et le secret, et le désespoir de Cadence me fendait le coeur.

Et comme je le pensais, alors que les dernières pages tombaient, la vérité s'est abattue comme une guillotine. À la fois belle et douloureuse, la fin m'a semblé quasiment parfaite, et a levé le voile sur les interrogations qui se sont inscrites à chaque chapitre.

J'ai eu mal, bien que j'aurais pu l'être plus - si le va et vient entre passé et présent était mieux découpé, et ne m'aurait pas parfois perdue.

Plusieurs belles morales ressortent de ce roman, dont certaines qui confirment mes doutes:
On ne choisit pas sa famille, mais on choisit ses amis. Et parfois, les amis valent beaucoup plus qu'une famille.

Ce que j'ai le plus aimé : L'intensité cachée sous la légereté de la narration.
Ce que j'ai le moins aimé : La confusion entre le passé et le présent.

N'accepte de mal rien de ce que tu pourras changer.


Merci à Gallimard Jeunesse pour leur confiance.


16 commentaires:

  1. Je veux le lire !! :D Merci Manon :P

    RépondreSupprimer
  2. Je viens de le terminer et je suis complètement d'accord avec toi... Et encore soufflée par la fin !

    RépondreSupprimer
  3. Aux premiers abords, ce roman ne m'attire pas tant que ça mais ta chronique m'oblige à y réfléchir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux ;D Après, si vraiment t'es pas sûre, te force pas ;)

      Supprimer
  4. Manon, arrête d'écrire des bonnes chroniques pour ma WL ! :p

    RépondreSupprimer
  5. Il est également à la limite du coup de coeur. S'il ne l'est pas c'est simplement parce que j'ai loupé quelques détails à cause de la lecture en vo, qui m'a également parfois un peu perdue. Mais, qu'est ce que j'ai aimé cette histoire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. High five ;)
      Oui, j'imagine qu'en VO, ça doit être difficile de suivre, déjà qu'en VF, j'étais parfois paumée haha

      Supprimer
  6. (ATTENTION SPOIL )est ce que tu peux m'expliquer comment Cadence fait pour parler aux menteurs pendant l'été 17 alors qu'ils sont morts ! Je retourne le problème dans tout les sens mais je ne comprend pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle leur parle dans sa tête, ils sont dans sa tête, comme un genre d'hallucination, si tu veux.
      Son deuil n'est pas fait, et elle refuse de les voir partir alors elle les créé :)

      Supprimer
    2. Je ne comprends pas moi non plus ! Le fait que Mirren soit malade..etc, c'est ce qui m'a le plus perturbé à la fin de ma lecture !

      Supprimer
  7. mais enfaite cest quoi son accident ( Urgent!)

    RépondreSupprimer

Merci! ♡