11 mai 2015

Out of my mind de Sharon M. Draper - Chronique et Avis






Titre : Out of my mind
Auteur: Sharon M. Draper

Édition: Atheneum Books
Date de parution: 9 mars 2010

Genre: Realistic Fiction

Lu en: Anglais
Note: 10/10

Résumé: Melody is not like most people. She cannot walk or talk, but she has a photographic memory; she can remember every detail of everything she has ever experienced. She is smarter than most of the adults who try to diagnose her and smarter than her classmates in her integrated classroom—the very same classmates who dismiss her as mentally challenged, because she cannot tell them otherwise. But Melody refuses to be defined by cerebral palsy. And she’s determined to let everyone know it…somehow.

In this breakthrough story—reminiscent of The Diving Bell and the Butterfly—from multiple Coretta Scott King Award-winner Sharon Draper, readers will come to know a brilliant mind and a brave spirit who will change forever how they look at anyone with a disability.



Existe aussi en Français - Le Silence de Mélodie



Titre : Le Silence de Mélodie
Édition : Michel Lafon
Date de parution : 22 janvier 2015

Résumé : Quand j’ai eu deux ans, tous mes souvenirs avaient des mots, et tous mes mots avaient une signification.
Mais seulement dans ma tête.
Je n’ai jamais prononcé un seul mot. J’ai bientôt onze ans.



Words have always swirled around me like snowflakes—each one delicate and different, each one melting untouched in my hands. Deep within me, words pile up in huge drifts. Mountains of phrases and sentences and connected ideas. Clever expressions. Jokes. Love songs.” *

Je ne pense pas qu'on puisse achever sa vie de lecteur sans avoir lu CE livre. Ce n'est pas le livre pour lequel j'ai le plus pleuré, même si mes émotions m'ont joué de sacrés tours dès la 10ème page, mais c'est CELUI qui m'a le plus touchée, frustrée, émue.

Melody souffre d'infirmité motrice cérébrale : elle ne peux ni parler, ni marcher, ses gestes sont donc confus. Mais Melody est un génie à la mémoire photographique.

L'auteur fait défiler les pages sur son quotidien, l'assistance qu'elle a besoin, la façon dont elle peut être gênée ou humiliée rien qu'en ayant besoin d'aller aux toilettes, en mangeant, buvant ... Je ne pense pas que j'aurais pu être plus touchée en plein coeur que ça.
L'auteur ne censure pas non plus ses mots - du moins pas en VO - et laisse Melody parler librement de tous les détails que nous nous efforçons à cacher, au point de faire semblant de ne pas être humain.
C'est dur pour Melody, c'est dur pour ses parents, c'est dur pour moi parce que je ne peux rien faire. ixdé.

Heureusement, tout n'est pas noir pour la jeune fille : ses parents croient en elle, tout comme son auxiliaire, sa voisine. Mais ça n'efface pas les autres personnes qui l'entourent.

But a person is so much more than the name of a diagnosis on a chart!” **

En lisant, j'ai su me mettre à la place de Melody, à la place de ses parents, et je me suis sentie tellement impuissante. Et son handicap ne facilite la vie de ni l'un, ni l'autre. J'aurais voulu entrer dans le livre, aider Melody, les soulager un peu. Mais ce n'était qu'un livre.

Peu à peu, avec l'aide de ses parents, de sa voisine, de son auxiliaire, elle cherche des moyens de se faire entendre, de parler, de s'exprimer, et de prouver qu'elle n'est pas attardée. Que l'intelligence bouillonne dans sa tête.

Chroniquer un livre comme celui-là est beaucoup moins facile que prévu, il regorge de richesse, de beauté, de réalité, qu'il est tellement important de voir, de lire. Il remet en cause ce qu'on pense, ce qu'on fait, notre façon de voir les choses.

Out of my mind est un livre que tout le monde devrait lire, de 10 ans à l'âge des Dieux. Peut-être que ça rendrait le monde légèrement meilleur :)

Ce que j'ai le plus aimé : Le fait de tout remettre en question en lisant.
Ce que j'ai le moins aimé : Mon impuissance.

Everybody uses words to express themselves. Except me. And I bet most people don’t realize the real power of words. But I do. Thoughts need words. Words need a voice.” ***


* Les mots ont toujours tournoyé autour de moi comme des flocons de neige - chacun délicat et différente, chacun fondant, intact dans mes mains. Profondément en moi, les mots s'empilent en énormes tas. Des montagnes d'expressions et de phrases et d'idées. Des expressions intelligentes. Des blagues. Des chansons d'amour.

** Mais une personne est tellement plus que le nom d'un diagnostic sur un dossier!

*** Tout le monde utilise des mots pour d'exprimer. Sauf moi. Et je paris que les cgens ne réalisent pas le vrai pouvoir des mots. Moi si. Les pensées ont besoins de mots. Les mots ont besoin d'une voix.

10 commentaires:

  1. Ok. Je veux ce livre ! Je le met même dans ma liste prioritaire !!! *O*

    RépondreSupprimer
  2. Il est dans ma pal vo depuis peu, et ce sera de sur une de mes prochaines lectures vo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. IL FAUT !! Tu vas voir, il prend aux tripes!

      Supprimer
    2. Je l'ai lu, j'ai adoré. Premier coup de coeur de cette année

      Supprimer
  3. J'en ai déjà pas mal entendu parler et à chaque fois je me fais la réflexion qu'il faut vraiment que je lise ce roman!

    RépondreSupprimer
  4. Je n'avais pas encore vu la couverture VO, et c'est vrai qu'elle est beaucoup mieux que la VF... Du coup, je vais être obligée de craquer.
    Dis, tu voudrais pas chroniquer des livres pourris uniquement, juste pour épargner mon porte-monnaie ?

    RépondreSupprimer

Merci! ♡