1 juin 2016

Let's Get Lost de Adi Alsaid - Chronique et Avis


Titre : Let's Get Lost
Auteur: Adi Alsaid

Édition: Mira Ink
Date de parution: 1er août 2014

Genre: Realistic Fiction | Contemporain | Romance

Lu en: Anglais
Note: 2,5/10

Synopsis: One girl could change four lives forever…

Mysterious Leila, who is on the road trip of a lifetime, has a habit of crashing into people’s worlds at the moment they need someone the most.

There’s Hudson, who is willing to throw away his dreams for love. And Bree, a runaway who seizes every Tuesday—and a few stolen goods along the way. Elliot who believes in happy endings…until his own goes off-script. And Sonia who worries that she’s lost her ability to love.

Hudson, Bree, Elliot and Sonia find a friend in Leila. But Leila’s trip could help her discover something bigger — that sometimes, the only way to find what you’re looking for is to get lost along the way…






Funny, how it took a little bit of pain to remember that certain parts of yourself were alive.” *

J'ai commencé Let's Get Lost il y a un an et demi. Je trouvais que le concept du road trip collait bien avec mon voyage à Londres. Puis dès les premières pages, je l'ai remis à plus tard.

TROP CHEESY.

Pendant un an et demi, je le voyais dans ma bibliothèque et je me disais qu'il allait y avoir un moment où faudrait que je le lise, que j'allais sûrement apprécier ce bouquin, et que c'était juste l'excitation du voyage qui m'avait empêcher de le lire. J'ai choisi le meilleur moment pour ça : la correction de mon mémoire.

Dans tous les cas c'est maintenant fait.

Dès que j'ai réouvert le livre, je me suis souvenue de pourquoi je n'avais pas continué.

TROP CHEESY.

Quatre personnes rencontrent Leila lors de son road trip. La cinquième partie est destinée à son histoire.
Ces quatre premières parties sont un concentré de conneries. De TOUTES les conneries que les ados peuvent faire. Un manque de cervelle ultime et jamais vu que ça en devient pas du tout crédible.
La dernière partie était selon moi la plus intéressante. Mais c'est surtout la plus courte et la moins détaillée. Et pourtant, je n'en redemande même pas.

Let's Get Lost m'a semblé être mené bizarrement : 1. La troisième personne, 2. le manque de marqueurs de temps, 3. des actions exagérées, j'ai eu la sensation de lire un brouillon.

Bref, si vous aimez le cheesy, la connerie adolescente puissance MILLE et les histoires peu crédible, Let's Get Lost est pour vous. Amen.



* C'est drôle comme il faut un peu de douleur pour se souvenir que certaines partie de toi-même sont en vie.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci! ♡