22 juil. 2017

A Million World With You - Firebird #3 de Claudia Gray - Chronique et Avis


Titre : A Million Worlds with You - Firebird #3
Auteur: Claudia Gray

Édition: HarperTeen

Date de parution: 1er novembre 2016

Genre: Science-Fiction : dimension parallèle | Romance

Lu en: Anglais
Note: 10/10 - COUP DE COEUR

Synopsis: A million universes. A million dangers. One destiny.

The fate of the multiverse rests in Marguerite Caine’s hands. Marguerite has been at the center of a cross-dimensional feud since she first traveled to another universe using her parents’ invention, the Firebird. Only now has she learned the true plans of the evil Triad Corporation—and that those plans could spell doom for dozens or hundreds of universes, each facing total annihilation.

Paul Markov has always been at Marguerite’s side, but Triad’s last attack has left him a changed man—angry and shadowed by tragedy. He struggles to overcome the damage done to him, but despite Marguerite’s efforts to help, Paul may never be the same again.

So it’s up to Marguerite alone to stop the destruction of the multiverse. Billions of lives are at stake. The risks have never been higher. And Triad has unleashed its ultimate weapon: another dimension’s Marguerite—wicked, psychologically twisted, and always one step ahead.

In the conclusion to Claudia Gray’s Firebird trilogy, fate and family will be questioned, loves will be won and lost, and the multiverse will be forever changed. It’s a battle of the Marguerites…and only one can win.






Fate doesn’t guarantee us a happy ending. We’re not promised to be together no matter what. But in dimension after dimension, world after world, fate gives us a chance. Our destiny isn’t some kind of mystical prophecy. Our destiny is what we do with that chance.” *

Je n'ai tellement pas envie que ce soit terminé ! Pendant plus de deux ans, j'y ai pensé quasiment chaque jour, et maintenant, c'est juste terminé !

Trouvez moi la fonction reboot que j'oublie ça et recommence encore.

Je ne sais même pas comment je vais écrire cette chronique. Je n'ai aucun argument constructif si ce n'est sauter de partout et chanter à quelle point j'ai AIMÉ cette trilogie.

*** ATTENTION PEUT CONTENIR DES SPOILERS DU TOME 1 ET 2 ***

La fin du tome 2 était tellement sadique que je craignais le début du tome 3 et me demandais comment on allait pouvoir sortir Marguerite de cette position.

Finalement j'étais loin de deviner ce qu'il allait se passer après. Les rebondissements sont nombreux et de plus en plus Marguerite et les gens qu'elle aime sont en danger de mort, ou de non-existence. Le rythme a été parfait pour moi, et jamais, JAMAIS je ne me suis ennuyée. Des choses se passent et ça fait mal. Et d'autres se passent et font tellement tellement de bien.
Claudia Gray a su rebondir sur les problèmes posés avec imagination et brio grâce à des éléments logiques mais auxquels je n'avais pas pensé.

Le seul hic est la résolution finale, que je n'ai pas compris - haha - mais je dois dire que la conception du Firebird m'échappe totalement.

MAIS cela ne m'a pas empêché d'adorer les voyages de Marguerite dans les nouvelles dimensions et les anciennes, toutes aussi différentes et intéressantes les unes que les autres, voire pleines de surprise, puisqu'un univers en particulier a été totalement inattendu et méga intéressant en ce qui concerne les voyages de Marguerite dans les corps des autres Marguerites.

Paul, cassé par l'éclatement de son âme en quatre dans le tome 2, m'a fendu le coeur et j'avais hâte que les choses se calment un peu pour qu'il reprenne confiance en lui et en son couple avec Marguerite. Leur amour l'un pour l'autre est juste tellement AW !


Théo évolue et m'a étonné dans plusieurs dimensions. Enfin, j'ai vraiment apprécié la présence des parents de Marguerite, de plus en plus inclus dans les voyages transdimensionnels.

Marguerite est forcément le personnage qui m'a le plus plu, par son évolution constante au fil des tomes mais en particulier dans ce dernier, ses remises en questions, sa recherche d'elle-même. Le côté romance est très présent, mais sans le côté cheesy, pour mon plus grand plaisir.

En bref, Firebird ne quittera pas mon esprit et mon coeur de sitôt. Un de mes grands coup de coeur littéraire, que je recommande très très chaudement !

Every moment, every day, we are all making something -- whether it's science or art, a relationship to a destiny -- building it choice by choice, moment by moment.” *




* Le destin ne nous garantit pas une fine heureuse. Il ne nous promet pas qu'on sera ensemble à coup sûr. Mais dimension après dimension, monde après monde, le destin nous donne une chance. Notre destinée n'est pas une prophécie mystique. Notre destinée est ce qu'on fait avec cette chance.
** Chaque moment, chaque jour, nous faisons tous quelque chose - que ce soit de la sciences, ou de l'art, une relation ou une destinée - on le construit choix après choix, moment après moment.


4 commentaires:

  1. J'ai tellement aimé les deux premiers tomes (que j'ai lus grâce à toi !) que je n'ai pas envie de terminer la saga... Juste pour le plaisir de savoir qu'il me reste un tome... Mais bon, je vais finir par le faire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends. Là j'aimerai bien avoir un bouton reboot pour la relire comme si de rien n'était ...

      Supprimer
  2. Et bien, cette saga semble vraiment géniale !

    RépondreSupprimer

Merci! ♡