8 juil. 2017

Hollow City - Miss Peregrine’s Peculiar Children #2 de Ransom Riggs


Titre : Hollow City - Miss Peregrine’s Home for Peculiar Children #2
Auteur: Ransom Riggs

Édition: Quirk

Date de parution: 14 Janvier 2014

Genre: Fantasy | Paranormal

Lu en: Anglais
Note: 6/10

Synopsis: This sequel to the first novel, Miss Peregrine’s Home for Peculiar Children, begins in 1940, immediately after the first book ended.

Having escaped Miss Peregrine’s island by the skin of their teeth, Jacob and his new friends must journey to London, the peculiar capital of the world. Along the way, they encounter new allies, a menagerie of peculiar animals, and other unexpected surprises.






Laughing doesn’t make bad things worse any more than crying makes them better.” *

Malgré le petit 7/10 que j'ai mis au premier tome, j'ai dû lire ce 2ème tome.

Parce que je l'avais acheté en même temps que le premier - je ne referai plus l'erreur, promis !

En tout cas, ce seconde tome - Hollow City - m'a permis de mettre le doigt sur ce qui me gênait le plus.

Mais revenons au début ! Hollow City reprend l'histoire exactement là où on l'avait laissé : sur de petits bateaux avec une Miss Peregrine coincée dans sa forme animale. S'en suit une longue et tumultueuse aventure pour aider Miss Peregrine a redevenir elle-même, dans un univers sombre peuplé de créatures mortelles.

Et n'est-ce pas une des meilleures recettes pour un super chouette livre ? Si tout à fait. Alors pourquoi Hollow City ne m'a pas convaincue ?
3 raisons :

1. L'action.

Hollow City propose beaucoup d'action. Beaucoup. Pour peu d'impact sur la suite finalement. Une fois que l'action est passée, on n'a pas avancé. Ça augmente le nombre de pages oui, mais ça ne va pas plus loin. Au final, on s'ennuie par ce surplus de détail et de description.

2. Les personnages

Je n'ai pas accroché à un seul personnage, si ce n'est Millard. On sait très peu de choses sur eux, les personnalités ne sont que très peu exploitées. On connait un seul et unique trait de caractère. Emma est une leadeuse. Bronwyn est protectrice. Millard est intelligent. Jacob est ... amoureux ?

D'ailleurs, heureusement qu'il le dit. Peu d'émotions sont décrites, on n'a pas de papillons dans le ventre. Jacob a 16 ans, mais semble en avoir 12 ou 13...

Personne ne sort du commun si ce n'est Enoch parce qu'il est insupportable et critique tout ce qui est critiquable, ou Millard par son intelligence, et heureusement, il en rend le livre un peu plus intéressant.

3. Le petit n'importe quoi super brouillon

Le loop aux animaux particuliers, légèrement de trop.

La fin reste cependant accrocheuse, moins longue que le tome précédent, et j'aurais presque envie de continuer. Presque, mais en fait non, je n'ai plus envie.

L'histoire de Miss Peregrine, ce n'est donc pas ce que j'espérais. Je pensais que tout le monde avait aimé, et qu'il était extraordinaire, mais finalement, peu de gens ont eu le coup de coeur. Une jolie déception pour moi.

The real purpose of money is to manipulate others and make them feel lesser than you.” **



* Rire ne rend pas les choses pires, comme pleurer ne les rend pas meilleures.
** Le vrai but de l'argent est de manipuler les autres et de les faire se sentir moindre que toi



4 commentaires:

  1. Eeeeeh bien. Je ne le lirai probablement pas, vu que le manque d'attachement aux personnages est déjà ce qui m'avait donné du fil à retordre dans le premier tome x) Je suis un peu désespérée de ne pas rejoindre l'engouement autour de ces livres (tu as déjà vu le Booktubeur JesseTheReader parler de cette série ? Il la vénère, mais moi je ne comprends paaaaas) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, je te le conseille pas si t'avais pas pu t'attacher aux perso.
      Je regarde pas les vidéos, mais je me doute que ça existe !

      Supprimer
  2. C'est dommage que tu sois déçue et je n'avais déjà pas trop envie de lire cette série et je ne pense pas la lire tout de suite...

    RépondreSupprimer

Merci! ♡