30 juil. 2017

Something like Summer - Something like #1 de Jay Bell - Chronique et Avis


Titre : Something Like Summer - Something Like #1
Auteur: Jay Bell

Édition: Auto-édition

Date de parution: 8 janvier 2011

Genre: Contemporain | Romance | LGBT

Lu en: Anglais
Note: 6,5/10

Synopsis: Love, like everything in the universe, cannot be destroyed. But over time it can change.

The hot Texas nights were lonely for Ben before his heart began beating to the rhythm of two words; Tim Wyman. By all appearances, Tim had the perfect body and ideal life, but when a not-so-accidental collision brings them together, Ben discovers that the truth is rarely so simple. If winning Tim’s heart was an impossible quest, keeping it would prove even harder as family, society, and emotion threaten to tear them apart.

Something Like Summer is a love story spanning a decade and beyond as two boys discover what it means to be friends, lovers, and sometimes even enemies.






Love isn’t meant to be hidden away and life is too short for shame.” *

Well, well, well ...

Je ne pourrais pas être plus confuse quant à mes sentiments que maintenant.

Séparons le livre en deux : L'adolescence versus l'âge adulte.

L'adolescence


Pour être franche, je n'ai pas aimé cette première moitié du livre.

L'auteur donne un trop-plein de détails insignifiants qui ont pour conséquence des longueurs ennuyeuses.
Ben - le personnage principal - m'a fait mauvaise impression dès les premières lignes, et son caractère indéfini n'a pas su capter mon attention. J'ai apprécié qu'il soit fier de sa sexualité, mais cela ne suffit pas pour en écrire un roman.

Tim - l'objet de ses désirs - a su me plaire un peu mieux : l'évolution passe principalement et surtout par lui. Il lutte entre ce qu'il veut vivre et ce qu'il veut montrer. Tout se passe en lui, et Ben est un personnage fade à côté.

Quelque chose nait entre eux, une attirance sexuelle, oui. Mais pas de l'amour. Du moins, ce n'est pas ce que j'ai ressentis. Je suis rapidement arrivée à la moitié du livre avec une question sans réponse : quel est le but du livre ? Il manquait une intrigue, un but à poursuivre, si ce n'est la vie de Ben, plutôt ennuyeuse, ne pouvant me divertir.

Finalement, ce qui m'a le plus plu dans cette première partie se déroule dans seulement deux chapitres : Allison, la meilleure amie de Ben, et ses problème familiaux.

Tout devient beaucoup plus intéressant quand Ben devient adulte.

L'âge adulte


Si Ben reste quelqu'un de fade, son indécision et son attirance pour Tim est ce qui rythme cette deuxième partie du livre.

Une nouvelle fois, il n'est pas celui qui m'a donné satisfaction, mais c'est bien les personnages secondaires qui rendent la lecture beaucoup plus addictive. L'intrigue se forme peu à peu dans cette deuxième partie, et j'ai enfin compris la direction que c'était censé prendre. La fluidité des événements s'enchaîne, et les pauses dans ma lectures ont été moins fréquentes.

Cette deuxième partie a un peu remué mon coeur - enfin ! - pour un petit rollercoaster d'émotion.

Oui, j'ai même eu la gorge serrée, ce que je n'imaginais pas au début du livre.

Cette partie est plus fluide, plus intéressante, possiblement parce qu'elle se déroule sur presque 10 ans, alors que la première sur un an seulement. Tout va beaucoup plus vite, forcément, et les détails insignifiants sont moindres.

En bref, un long début décourageant, mais quelques émotions en s'accrochant un peu. Grâce à la deuxième partie, la note passe la moyenne. Bonus pour un roman sans cliché ! Merci Jace 😍

Falling in love is a subtle process, a connection sparked by attraction, tested by compatibility, and forged by memory.” **




* L'amour n'est pas fait pour être caché, et la vie est trop courte avoir honte.
** Tomber amoureux est un processus subtil, une connexion déclenchée par l'attraction, testée par la compatibilité, et forgée par les souvenirs.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci! ♡